Tél. +32(0)81 390 660 • Mail: info@empreintes.be

Le défi Émile

Améliorez la sécurité routière
et la mobilité aux abords de votre école!

Un défi simple et ludique pour les écoles primaires

Ce défi s’adresse aux écoles primaires et a pour objectif d’encourager les enfants, parents et enseignants à tester durant deux semaines, des moyens de transport alternatifs, également appelés « actifs », à savoir la marche, le vélo, le covoiturage et les transports en commun.

Ce défi s’adresse aux écoles primaires, quelle que soit leur taille et est GRATUIT. Chaque école fixe elle-même, en début de campagne, l’objectif qu’elle souhaite atteindre.

bon pour la mobilité, la santé, l'environnement...

En adoptant des moyens de transport actifs (marche, vélo, transports en commun, covoiturage), les enfants prennent conscience de leur environnement et apprennent à se déplacer de manière sûre tout en partageant la route avec les différents usagers.

Si ces modes de transport constituent des exercices physiques souhaitables et recommandés pour la bonne santé des enfants, ils permettent aussi de solutionner en partie les problèmes de circulation et de stationnement aux abords de l’école.

J’encode les déplacements de mes élèves

(disponible à partir de mi-avril)

Par ici !

Proposé depuis 3 ans en Fédération Wallonie-Bruxelles,
ce défi a déjà mobilisé plus de 10 000 élèves issus de plus de 100 écoles.

Les comptages APRÈS le défi révèlent
une augmentation moyenne de 13%
de l’usage des modes actifs pour se rendre à l’école !

Abordez la mobilité avec votre classe
via un défi et des animations?

Un défi pour mon école

Durant 2 semaines, relevez le défi de la mobilité

Vous souhaitez aborder la thématique de la mobilité aux abords de votre école de façon simple et ludique?

Inscrivez-votre école au prochain défi « Émile, le serpent mobile », qui se tiendra du 14 au 25 mai 2018.

Durant cette quinzaine, chaque élève sera incité à utiliser un mode de transport plus sain et plus durable.

Les étapes :

Deux semaines avant le début de l’opération, un comptage est effectué dans l’école pour connaitre les modes de transport utilisés et servira à l’école à fixer ses objectifs.

Durant la quinzaine, les enseignants procèdent, chaque jour, à un simple relevé (à main levée) pour identifier les moyens utilisés pour venir à l’école.

Trois semaines après la quinzaine « Émile, le serpent mobile », un dernier relevé est effectué en classe pour évaluer l’impact du projet.

Chaque école participante reçoit un kit comprenant :

  • un manuel pour les enseignants/animateurs
  • une banderole (3 x 1 m) d’ Émile, le serpent mobile
  • les autocollants et gommettes nécessaires
  • un exemplaire de courrier à destination des parents

Un projet pour ma classe

Un accompagnement pédagogique avant le défi

Grâce au soutien de la Wallonie, 5 classes wallonnes seront accompagnées par l’asbl Empreintes pour mener des animations en classe AVANT le défi.

Les quatre activités proposées :

Analyse et observation des déplacements
Rassemblant les animations OPTIMOVE et DE FILES EN FILS, la classe est transformée en bureau d’études. Elle observe et analyse les modes de transport, le quartier et les itinéraires utilisés par les élèves.

Quelle représentation de la mobilité?
Laissons les élèves représenter l’école et ses abords afin de comprendre leur réalité, leur perception des choses par la réalisation de maquettes.

La sécurité routière
Les meilleurs aménagements ne sont rien si on ne sait pas comment les utiliser. Procédons à un petit rappel du code de la route ainsi que des quelques règles pour se déplacer sans danger.

Réunion au sommet
Après avoir analysé et réfléchi à des propositions concrètes pour améliorer a sécurité et la convivialité sur les chemins et les abords de l’école, il est temps de voir ce que les parents et la commune pensent de tout ça !

Vous souhaitez bénéficier de cet
accompagnement pédagogique?

Vous avez jusqu’au 15 décembre
pour nous transmettre votre dossier de candidature
(voir ci-dessous).

Cet accompagnement est destiné :

  • aux écoles wallonnes uniquement
  • une classe par école uniquement
  • une classe de 5/6ème primaire.

Pour tout savoir sur « Émile, le serpent mobile »

Les objectifs

Ce défi s’adresse aux écoles primaires et a pour objectif d’encourager les enfants, parents et enseignants à se rendre à l’école de manière plus saine, en toute sécurité et en respectant l’environnement.

Durant une période de 2 semaines au mois de mai, les participants sont invités à tester des moyens de transports alternatifs, également appelés « actifs », à savoir la marche, le vélo, le covoiturage et les transports en commun.

En adoptant des moyens de transport actifs, les enfants prennent conscience de leur environnement et apprennent à se déplacer de manière sûre tout en partageant la route avec les différents usagers. Si ces modes de transport constituent des exercices physiques souhaitables et recommandés pour la bonne santé des enfants, ils permettent aussi de solutionner en partie les problèmes de circulation et de stationnement aux abords de l’école.

Le défi s’adresse aux écoles primaires, quelle que soit leur taille. Chaque école fixe elle-même, en début de campagne, l’objectif qu’elle souhaite atteindre.

Le déroulement du défi

Simple et ludique, le défi consiste à mobiliser les élèves et les parents à utiliser des modes de transports actifs pour se rendre à l’école. Que ce soit sur l’entièreté de leur trajet ou sur une partie.

Pour définir l’objectif de l’école et aussi pour avoir une idée de la répartition des modes de transport avant, le défi, un premier comptage est réalisé quelques semaines avant le défi. Cela permet aussi à l’équipe d’Empreintes d’évaluer la quantité de matériel à envoyer aux écoles.

Durant le défi, un relevé (à main levé) des modes de transport utilisé pour se rendre à l’école est réalisé quotidiennement. Ensuite, ces résultats sont à encoder en fin de la semaine sur le web ou à envoyer directement à l’équipe d’Empreintes pour qu’elle encode les résultats de votre école.

Enfin, un comptage est également prévu deux semaines après le défi, pour évaluer  la durabilité des bons comportements mis en œuvre durant le défi.

Les résultats des années précédentes

En 2015-2016 en Wallonie :

Durant cette année scolaire, 2 campagnes ont été menées, l’une en mai 2016 et l’autre durant la semaine de la mobilité en septembre 2016. Certaines écoles ont également, de façon marginale, participé au défi “Émile, le serpent mobile” en dehors de ces périodes Au total, pour l’ensemble de ces 2 campagnes, le défi “Emile, le serpent mobile” a rassemblé 7288 élèves de 353 classes provenant de 67 écoles.

Selon les données encodées, la progression moyenne de l’utilisation des modes actifs aux abords des écoles est de l’ordre de 13 %, passant de 53% avant le défi pour se maintenir à 66% quelques semaines encore après le défi. C’est un résultat très encourageant, tant pour le nombre d’élèves et d’écoles participantes que pour la progression constatée dans l’usage des modes doux.

 

En 2014-2015 en Wallonie :

Durant cette année scolaire, 2 campagnes ont été menées, l’une en mai 2015 et l’autre durant la semaine de la mobilité en septembre 2015. Certaines écoles ont également, de façon marginale, participé au défi “Émile, le serpent mobile” en dehors de ces périodes Au total, pour l’ensemble de ces 2 campagnes, le défi “Emile, le serpent mobile” a rassemblé 2728 élèves de 372 classes provenant de 34 écoles.

Selon les données encodées, la progression moyenne de l’utilisation des modes actifs aux abords des écoles est de l’ordre de 17 %, passant de 19% avant le défi à 36% durant le défi. Malheureusement, nous n’avons pas pu récolter assez de données “après” le défi pour mesurer de façon significative, l’impact de ce défi dans les semaines qui ont suivis la mobilisation scolaire.

La synthèse des résultats de 2014 à 2017 au niveau européen :

Les partenaires

Imaginé par l’asbl Mobiel 21, le défi « Émile, le serpent mobile » a été étendu à 19 pays européens grâce à la Commission Européenne.

En fédération Wallonie-Bruxelles, ce projet a reçu le soutien de :

Nous avons également la chance de collaborer avec Fahr Mit VoG pour les écoles germanophones.

L'inscription

  • LE DÉFI
    La participation au défi « Émile, le serpent mobile » est entièrement gratuite et l’inscription se fait via un formulaire en ligne.

    Une fois le comptage « AVANT » effectué, nous vous envoyons le matériel nécessaire à la mise e place du défi.

    Le prochain défi est programmé du 14 au 25 mai 2018.

  • LES ANIMATIONS SCOLAIRES
    Réservé aux écoles wallonnes, cet accompagnement pédagogique (avant le défi) est proposé à 5 classes d’écoles, de communes et de provinces différentes.

    Les animations sont articulées autour de 3 interventions de 4 périodes de cours, de février à mai, ainsi qu’une rencontre avec la commune à la fin du processus.

Nous contacter

Vous avez une questions sur les défi ou l’accompagnement pédagogique proposé aux écoles wallonnes?

N’hésitez pas à nous contacter par email
ou par téléphone au 081 390 660

 

Imaginé par l’asbl Mobiel 21, ce projet est maintenant répandu dans 19 pays européens grâce au soutien de la Commission Européenne.

Coordonné depuis 2015 en Fédération Wallonie-Bruxelles par l’asbl Empreintes, « Émile le serpent mobile est soutenu par la Wallonie et Bruxelles Mobilité.


Produced  for the European Commission by TSG Network project.
Traffic Snake Game ©,
TSG Network (www.trafficksnakegame.eu). Original TSG © Mobiel 21 vzw, Belgium

You are donating to : Greennature Foundation

Would you like to make regular donations? I would like to make donation(s)
How many times would you like this to recur? (including this payment) *
Name *
Last Name *
Email *
Phone
Address
Additional Note
paypalstripe
Loading...